Fruit défendu

Ces livres sont des petites natures mortes qui prennent vie dès qu’on les ouvre.
Ou des bouteilles de mots fermentés dont les saveurs se mesurent en caudalies.
Ou des grappes de pensées poétiques que l’on dévore sans les entamer, qui vous nourrissent sans se consumer.
Le fruit à défendre, c’est celui de l’imaginaire, lui seul contient les graines du renouveau.
Article précédent
Voyage
Article suivant
Lecteur animal

Related Posts

Aucun résultat.

Menu