La noire hérésie

de Christophe Smokenmögler

10,00

Une désolation gothique. Un texte contemporain hanté par deux mille ans d’histoire. Une plaque tectonique spirituelle dérivé du continent religieux. Une demi-heure de bain littéraire rénovateur. Un livre qui se relit à chaque saison les premières années, puis chaque année, puis tous les dix ans.

La noire hérésie

de Christophe Smokenmögler

10,00

Une désolation gothique. Un texte contemporain hanté par deux mille ans d’histoire. Une plaque tectonique spirituelle dérivé du continent religieux. Une demi-heure de bain littéraire rénovateur. Un livre qui se relit à chaque saison les premières années, puis chaque année, puis tous les dix ans.

Toi que ma blancheur fascine, sache qu’elle a surgi dans la poussière d’or, dans l’ombre des poutres porteuses, dans la narcose psychique, un jour de novembre à midi, dans la froide campagne hivernale.

Ainsi s’ouvre cette désolation gothique, ce voyage à travers trois cathédrales – Saint-Germain l’Auxerrois, Noyon et Cluny, ces trois visions qui se déploient comme trois symphonies de la peur, du désir et de l’âme profonde.

Il s’agit du troisième livre de Christophe Smokenmögler, qui nous avait déjà donné Le dernier iftar (Malo Quirvane, 2019) et La Sainte Face (Malo Quirvane, 2019)

Vous aimerez peut-être aussi…

Menu