La noire hérésie

Toi que ma blancheur fascine, sache qu’elle a surgi dans la poussière d’or, dans l’ombre des poutres porteuses, dans la narcose psychique, un jour de novembre à midi, dans la froide campagne hivernale.

Ainsi commence cette Noire Hérésie, constituée d’une préface et de trois contes.

C’est une fierté de continuer à créer des livres, malgré la difficulté de développement que nous avons connu avec ce coronavirus et surtout les “mesures sanitaires” plus politiques que sanitaires, qui les accompagnent. Nous souhaitons faire une œuvre humble et intemporelle à travers nos fidèles collections.

Notre rentrée de janvier 2022 voit éclore deux livres : Laissez sortir ce captif, un beau sermon de Bossuet, et La Noire Hérésie, de Christophe Smokenmögler.

Article précédent
Janvier : frimas, pluies, livre
Article suivant
Nouveau catalogue

Related Posts

Aucun résultat.

Menu