Nanoïa

de Benoît Richter

9,50

En stock

Nanoïa raconte une liturgie transhumaniste, dans une ville futuriste. La dictature du futur y est décrite d’une langue somptueuse et se déploie dans un cadre inspiré d’un tableau du XVII ème siècle.

Nanoïa

de Benoît Richter

En stock

9,50

Nanoïa raconte une liturgie transhumaniste, dans une ville futuriste. La dictature du futur y est décrite d’une langue somptueuse et se déploie dans un cadre inspiré d’un tableau du XVII ème siècle.

Thème : 
Une fable épique sur le transhumanisme et la technocratie, portée par la langue très maîtrisée de Benoît Richter, poète, auteur de théâtre et librettiste d’opéras.

Résumé : 
Une horde de femmes peuple une ville invivable dominée par Djourhin. Le corps humain, à la fois augmenté, amputé, déclinable et désindividualisé, survit à l’âme qui a rendu l’âme depuis fort longtemps sans doute.
Pour décrire cette Atlantide sans espérance, Benoît Richter s’est inspiré d’un tableau anonyme exposé au Musée du Louvre, “Attaque à main armée dans un sous-bois”. Ce hiatus entre le tableau baroque et la société futuriste inscrit cette fable technocratique dans une vieille tradition, en la renouvelant.

Vous aimerez peut-être aussi…

Menu